NOUVEL ALBUM // Supernova

Date de sortie 20 MAI 2022

“Elle a quelque chose de Karole Rocher” écrit Jazz News. Comme l’actrice deBraquo et Polisse, Ludivine Issambourg a la voix rauque, des traits taillés ausilex et une sensualité qui défie les normes de genres, surtout quand ils sontmusicaux… Elle, c’est le genre flûtiste, compositrice et productrice surdouée,dont le talent séduit les plus grands artistes, tels que Wax Tailor, Eric Legnini,Chassol, Emmanuel Bex, Angélique Kidjo, Laurent Coulondre, StéphaneHuchard, Dominique A, A.S.M, Christian Escoudé, Catherine Ringer… 

Son instrument est le prolongement de son corps, sculpté par des années dedanse classique. De sa flûte traversière s’échappe les volutes d’un sonnouveau, reflet de ses nombreuses influences. Entre ses lèvres, le jazz, le hip-hop et l’électro-funk explosent telle une supernova (déflagration d’une étoile),nom de son dernier opus. Un projet ambitieux, pour lequel LudivineIssambourg retrouve son groupe Antiloops, Timothée Robert (basse), JulienSérié (batterie) et Nicolas Derand (claviers), groupe qu’elle crée en 2012 etavec lequel elle signe deux albums remarqués (Electroschock en 2015 et LucidDream en 2017). 

Avec «Supernova», Ludivine propose un jazz cosmique et futuriste qu’elle aco-composé avec le claviériste du groupe, Nicolas Derand.

La musique d’Antiloops cultive l’ambiguïté entre productions électro / hip-hop / trap et les sonorités organiques d’instruments parfois sous effets. Unepartition sophistiquée mêlée d’improvisation, génératrice d’un groove massifqui pousse à la transe. Captant au passage trois invités de choix, ThéoCeccaldi au violon, Dj Greem pour les scratchs et la chanteuse Ellinoa, la«Supernova» de Ludivine Issambourg et Antiloops sonne comme lasoundtrack d’un film qu’on rêve de voir et qui nous propulse dans une galaxiemusicale en attente d’exploration.

BIOGRAPHIES

Née en 1983 à Bayeux en Normandie, Ludivine Issambourg découvre la flûte à l’âge de six ans. Grâce à un apprentissage rigoureux, à quatorze ans elle enregistre trois disques avec un Big Band amateur. Après un double cursus classique et jazz au Conservatoire de Caen et de Cergy-Pontoise, elle intègre l’Orchestre de Flûtes Français dirigé par Pierre-Yves Artaud. Ensemble, ils enregistrent le disque Jindrich Feld en 2005. 

Repérée par le producteur de hip-hop Wax Tailor, elle s’est produite dans les salles et festivals les plus prestigieux (Olympia, Glastonbury, Les Vieilles Charrues, Jazz à Vienne, New Morning, Jazz sous les Pommiers, Hip Opsession…). Le groupe Antiloops qu’elle crée en 2012, est reconnu comme l’un des meilleurs de la scène électro-jazz française. Mêlant jazz, funk, électro et hip hop, Ludivine remporte avec ce groupe les trophées du Sunset (jazz club emblématique de la scène parisienne) et tourne ensuite dans toute la France. 

Dès 2014, elle produit un premier album «Electroshock», qui fera même l’objet d’une édition «Re-mixed» avec la collaboration de la crème des producteurs hip hop tels que le beatmaker Dj Greem. En 2017, avec l’album, «Lucid Dream», elle choisit d’explorer la voix des machines, de les absorber, impulsant une nouvelle force motrice. 

2020 marque un nouveau tournant dans la carrière de Ludivine Issambourg, puisqu’en solo elle sort Outlaws, revisitant et s’appropriant l’oeuvre du légendaire flûtiste américain Hubert Laws. Salué par le maître en personne, en France comme à l’international, ce projet audacieux en hommage à l’âge d’or du jazz funk des années 70 réunit un casting 5 étoiles : Eric Legnini à la réalisation et au Fender Rhodes, Stéphane Huchard à la batterie, Laurent Coulondre aux claviers, Julien Herné à la basse et Chassol en invité spécial. 

Avant de donner une suite à Outlaws en 2023, Ludivine Issambourg retrouvera Antiloops avec la sortie d’un nouvel opus, «Supernova», à paraître le 20 mai 2022 et dont le concert de release est prévu le 15 juin 2022 au New Morning. 

Musiciens :

Ludivine Issambourg : flûtes // Nicolas Derand : claviers // Timothée Robert : basse // Julien Sérié : batterie

Invités :

Théo Ceccaldi : violon // Ellinoa : chant // Dj Greem : scratch