NOUVEL ALBUM // BLACK LION

Date de SORTIE 5 OCTOBRE 2018

De son village natal de Moulins-Engilbert, en région Bourgogne, à la capitale parisienne, ce fils d’accordéoniste a un parcours maturé de pratiques et de savoirs. Imprégné des musiques traditionnelles, il apprend le violon à l’âge de 6 ans. Initié à la musique classique, il ouvre son horizon, diversifie sa pratique et choisit son second instrument : la guitare. Du diplôme du Conservatoire de Dijon, en passant par un Master de Musicologie, le jeune homme a soif de connaissances musicales. Il étudie les musiques latines à l’Isaac et les techniques d’arrangement Big Band à l’Université. Déterminé, il s’installe à Paris pour y suivre les cursus Jazz du CIM puis du Centre des Musiques Didier Lockwood.

C’est à l’âge de 25 ans que LAURENT se met à la guitare basse, qui deviendra dès lors son instrument de prédilection. Cette quête d’apprentissage et de savoir- faire lui confèrent de solides bases qui lui permettent de jouer au gré de rencontres musicales, dans des styles très différents, tout en gardant une esthétique technique et sonore très personnelle. Au bout de 6 ans de tournées et quelques 350 concerts dans un univers essentiellement pop-rock, il se décide de se consacrer à sa musique de cœur : le Jazz.

Il sort un premier album « The Time of Monsters » en 2015 où se côtoient des grands noms du jazz (Dave Liebman, Emmanuel Bex) et des musiciens reconnus de la scène française (Raphaële Atlan, Romain Pilon, David Venitucci, Anthony Jambon). Ce premier album, marqué par le sceau de l’originalité, dévoile toute la richesse harmonique et mélodique des compositions. Laurent développe un langage unique alliant jeu en accords, techniques de main droite atypique et change le rôle de la basse conventionnelle qui prend place dans le discours instrumental à l’instar des solistes.

Dans son deuxième album « Hermit’s Dream » la liberté est de mise et la basse parle d’égal à égal avec la guitare de Serge Lazarevitch, les clarinettes de Laurent Dehors et la voix ou le bugle de Médéric Collignon.

En 2017, Laurent Bonnot monte l’Arteskor Orketra, ensemble de onze musiciens, pour la plupart issus du CNSM de Paris. Ce projet en grande formation est un Big- Band revisité dans lequel les bois et les cors remplacent les traditionnels pupitres de saxophones et de cuivres. La musique, très écrite, emprunte autant aux grands courants du début du XXème siècle (Impressionnisme, seconde École de Vienne…) qu’aux Big-Bands de Jazz, avec évidemment une grande place à la Musique Improvisée.

Ce 3ème album a été enregistré en sextet les 3 et 4 janvier au Studio des Egreffins. Il met en avant toute la subtilité de l’écriture de LAURENT BONNOT et renforce son esthétique.

Au carrefour des musiques écrites et improvisées, Laurent Bonnot nous dévoile son amour pour le métissage à travers un univers qui lui tient particulièrement à cœur, le mélange de ses influences avec comme aboutissement une musique unique et novatrice.

La formation en sextet avec les grands noms de la scène du Jazz actuel, SYLVAIN BEUF au saxophone ténor, PIERRICK PÉDRON au saxophone alto, MANU CODJIA à la guitare, PIERRE DE BETHMANN au Fender Rhodes et au piano et FRANCK AGULHON à la batterie est ancrée dans une approche résolument moderne.

La connaissance profonde des styles latins, des codes de la musique improvisée ainsi que la maîtrise de l’écriture savante permettent au compositeur d’appréhender le Jazz sous un angle différent.

Contrepoint, métriques impaires, science harmonique sont au service d’un langage musical très personnel et original que l’on aurait peine à rattacher à une quelconque école.

Au-delà du coté « intellectuel et compliqué » mettant en avant les solistes, réside ici une volonté assumée de clarté : les mélodies se retiennent, la danse est omniprésente, comme si cette musique « coulait de source ».

Pas de dates de concert pour le moment

Concerts passés

28 Nov 2018 Laurent BONNOT Sextet PARIS Sunset-Sunside Sunset-Sunside