NOUVEL ALBUM //SUITE FOR BATTLING SIKI

Date de SORTIE 29 Janvier 2016

La vie a fait de Siki un nomade. Au fil des titres de son album, le musicien Mauro Gargano a choisi, pour lui rendre hommage, de suivre sa trace dans les villes où s’est déroulée son histoire. Cela va de Saint-Louis à Amsterdam, où Siki a rencontré son épouse, de Dublin où il a perdu son titre de champion du monde, au quartier irlandais de New York où il a été descendu… Et cela donne une brillante sarabande musicale, jouant avec jubilation des influences les plus diverses. Mais le principal enjeu n’est pas là. L’album « Suite for Battling Siki » est, plus encore qu’un voyage géographique, une exploration intime – Mauro Gargano a pratiqué la boxe, et ça s’entend, sa musique la raconte de l’intérieur…

Chacun des morceaux qui composent cette œuvre s’ouvre dans une sorte de brouhaha. On devine qu’on est au bord du ring, lors du fameux match de Siki contre Carpentier. On entend la voix de l’entraîneur qui donne ses consignes au boxeur (« Crois-moi, tu fais ce que je te dis ! T’as confiance en moi ? ») Mais que valent ses mots ? Parle-t-il pour son bien ou pour le trahir ? On entend aussi Siki qui, dans des monologues intérieurs, s’exhorte, s’interroge, confie ses espoirs, ses rêves, sa trouille. « J’en ai marre de me salir les mains avec mon propre sang. Dieu sait si ça fait mal… » Saisissante sincérité, que celle d’un homme acculé dans un coin, dans une impasse où la seule échappatoire est de se battre encore et encore.

Puis, quand le gong retentit, quand le match reprend, l’entraîneur et le boxeur se taisent, la musique prend le relais. Six fois, à chaque round, la bagarre de cuivres blessés, de cymbales froissées, de notes courant sur la contrebasse recommence. Six fois, c’est une succession de mélodies nerveuses, de tempos saccadés racontant la boxe, comme dans les beaux films noirs qui lui ont été consacrés. Six fois, on devine Siki repartant au combat et Mauro Gargano trouve de nouvelles harmonies pour chanter son énergie, son courage…

Siki a inspiré des intellectuels et des artistes divers : Ho Chi Minh, Paul Vaillant- Couturier, Ernest Hemingway, Henry Miller ont écrit sur lui. Plus récemment, un opéra et une bd lui ont été consacrés. L’aventure continue, le champion est de retour, aux couleurs du jazz cette fois !

Jean Marie Bretagne (auteur du livre « Battling Siki » ed.Rey)

Pas de dates de concert pour le moment