NOUVEL ALBUM // « TAKE-OFF »

Date de SORTIE 26 OCTOBRE 2018

Originaire du Sud-Est, Gustave Reichert commence la guitare à 5 ans et le jazz à l’âge de 12 ans en écoutant Django Reinhardt, Biréli Lagrène et Louis Armstrong. Il s’inscrit au Conservatoire Darius Milhaud d’Aix en Provence et débute son apprentissage avec Jean-François Bonnel (Anachronic Jazz Band), professeur multi-instrumentiste grâce auquel il apprend les bases du Jazz et commence à jouer régulièrement la musique de Django Reinhardt.

Gustave est né dans un univers musical familial très fort. Il joue avec sa mère, (Clémentine Célarié) et ses frères (Tismé et Balthazar) ; ensemble ils sortent l’album « Family Groove » en 2005, un disque aux influences Hip hop Jazz, Soul. Des concerts en Suisse et en Belgique, des festivals notamment celui d’Avignon donneront au guitariste une première expérience de la scène.

En parallèle, il finit le cycle du Conservatoire à Bordeaux et décide de partir en 2011 à Londres à la « Guildhall School of Music and Drama » dans le but d’obtenir un Bmus en guitare Jazz. Il étudie avec Jean Toussaint, Martin Hathaway, Trevor Tromkins, et participe à de nombreuses Master classes (John Scofield, Christian Mc Bride…). Gustave se produit dans de nombreux hôtels et restaurants, il va faire le bœuf au Ronnies Scott et fait la rencontre de grands noms du Jazz londonien tels que Robert Glasper, Soweto Kinch…

En 2011, il revient en France. Il est reçu au Centre des Musiques Didier Lockwood et étudie avec Benoit Sourisse, André Charlier, Pierre Perchaud… Il obtient son diplôme 2 ans plus tard. Mais surtout, lors de cette formation, il est repéré par Didier Lockwood qui fait appel à lui pour de nombreux concerts. En parallèle, Gustave anime des jams sessions au Baiser Salé, se produisant ainsi avec de grands noms de la scène parisienne, tels que Marc Thomas, Baptiste Herbin, Jérémy Bruyère, Boris Blanchet, Géraud Portal, Benjamin Henock ou Lukmil Pérez… Mais aussi de grands noms du jazz New-Yorkais tels que Joe Sanders, Seamus Blake…

Grâce au succès des jams, le club mythique de la rue des Lombards lui offre une résidence. Ce petit laboratoire est pour lui le moyen de constituer son quintet, de créer de nouvelles compositions et de forger son univers très original, aérien et interstellaire… Le guitariste surprend notamment par l’originalité de ses compositions et la diversité des arrangements. C’est donc avec Maxime Bertonau saxophone, Simon Chivallon au piano, Gabriel Midon à la contrebasse et Baptiste Castets à la batterie qu’il décide d’enregistrer cet album « TAKE-OFF » chez Didier Lockwood en septembre 2017.

MUSICIENS

Maxime Berton – sax  // Gustave Reichert – guitare //  Enzo Carniel – claviers //  Gabriel Midon – c.basse  //  Baptiste Castets – batterie

Concerts à venir

23 Nov 2018 Gustave Reichert // Sunset-Sunside-PARIS Concert de Sortie